Quel titre choisir pour son CV ?

0
4 990 Consultations

Trop souvent oublié par les chercheurs d’emploi, le titre du CV fait pourtant partie des rubriques obligatoires ! Voici un court article expliquant les principes à suivre pour bien choisir le titre de son CV.

L’intérêt du titre

De façon générale, le marché de l’emploi est très concurrentiel et il arrive fréquemment que, pour un poste donné, un recruteur reçoive beaucoup de candidatures. Dans certains cas, cela peut aller jusqu’à plusieurs centaines ! Dès lors, on comprend aisément que le recruteur doit optimiser le temps qu’il consacre à la présélection des candidats pour un éventuel entretien. Habituellement, il effectue une première lecture des CV, très rapide, pour en disqualifier au moins la moitié. A cette étape, il passe en moyenne 5 à 10 secondes par CV. Ce temps est très court, mais pourtant suffisant pour lui permettre de se faire une première idée.

CV - Choisir son titre
CV – Choisir son titre

Outre l’aspect général du document, le recruteur porte d’abord son attention sur le titre du CV, la photo du candidat, et les éléments mis en exergue (gras, italique, souligné, couleur, …) dans les rubriques « études » et « expérience professionnelle ». C’est à partir de cela, qu’il décide de retenir ou de rejeter la candidature.

Il faut donc choisir le titre avec soin : C’est le meilleur moyen de passer la présélection et de retenir l’attention du recruteur.

Principes généraux du titre

En premier lieu, il ne faut surtout pas écrire « CV » ou « Curriculum vitae » sur son CV, cela a autant de sens que d’écrire « porte » sur une porte !

De plus, il faut bien comprendre que « le titre est au CV ce que la marque est à un produit ». Autrement dit, le titre est un élément marketing qui permet de se positionner par rapport à une opportunité professionnelle, et de se différencier des autres candidats.

Le titre du CV doit répondre à 3 principes fondamentaux :

  • Concision et précision: Quelques mots suffisent, pourvu que le vocabulaire soit exact. Le style est télégraphique, sans verbe conjugué, avec des séparateurs si nécessaire (virgule, tiret, point).
  • Cohérence et cohésion: Cohérence par rapport au poste visé et par rapport à son profil. Cohésion du titre par rapport au contenu du CV.
  • Dynamique et accrocheur: Le candidat « se vend » au recruteur ! Le titre doit donc être attrayant et donner envie d’en savoir plus sur le candidat

Le titre peut être accompagné d’une accroche, pour apporter des précisions et renforcer son positionnement par rapport au poste visé. Elle s’apparente à un slogan et permet de souligner les points forts de sa candidature.

La construction du titre

D’aspect formel, le titre n’en laisse pas moins certaines libertés. Ainsi, en fonction de son profil, du poste visé, des circonstances de candidature, on peut facilement moduler le titre et l’accroche de son CV, et combiner plusieurs des éléments suivants :

  • Son métier ou sa spécialité : Cela implique que l’on a déjà au moins une expérience du métier ! Il existe souvent plusieurs termes ou expressions pour qualifier un métier, chacun ayant ses nuances. Par exemple, pour les métiers de la vente on peut utiliser : Vendeur, Conseiller client, Commercial sédentaire/itinérant, Ingénieur commercial, Responsable de compte, Chargé de clientèle, Chargé de prospection, Attaché commercial, etc.
  • Le poste souhaité: Bien souvent, cela correspond à une évolution professionnelle, à un poste pour lequel on n’a pas d’expérience. Dans ce cas, on peut faire précéder le titre du poste par les expressions « Projet professionnel : », ou « Projet : », ou encore « Objectif : ».
  • Son diplôme (ou sa formation en cours) : Cette stratégie est intéressante pour les étudiants et les jeunes diplômés à la recherche d’un stage ou d’un job d’été. Dans ce cas, il aussi préciser ses dates de disponibilité.
  • Son niveau d’expérience: Les expressions « senior », « expérimenté », « junior », « 2 ans d’expérience » peuvent ajouter une précision au métier annoncé dans le titre
  • Son secteur d’activité: La connaissance du secteur d’activité de l’entreprise visée confère souvent un avantage  concurrentiel au candidat !
  • Sa disponibilité, Sa mobilité géographique.

De plus, le titre doit s’adapter à l’opportunité professionnelle et utiliser le même vocabulaire que celui de l’entreprise ciblée. Ainsi, on peut reprendre les mêmes termes que dans l’annonce d’emploi à laquelle on répond !

Quelques exemples

Afin de rendre plus concrètes les explications ci-dessus, voici quelques exemples dont on peut s’inspirer pour construire son titre et son accroche :

  • Conseiller commercial en Assurance expérimenté
  • Assistant de direction trilingue anglais et allemand – Disponibilité immédiate
  • Consultant informatique – Spécialité monétique
  • Chargé de prospection BtoB – Secteur informatique
  • Comptable expérimenté – Logiciels SAGE et SAARI
  • Développeur Web – Expertise JAVA/J2E
  • Logisticien en Grande Distribution
  • Projet : Responsable de recrutement
  • Etudiant en 2ème année NEOMA – Spécialité Finance
  • Ingénieur SUPELEC, Option Traitement du signal et électronique
  • Formateur en Marketing – Spécialisé en e-marketing
  • Auditeur junior – Mobilité internationale

Conclusion

Le titre du CV oscille entre la synthèse de son profil et la présentation de son projet professionnel, autrement dit entre le passé et le futur. C’est la principale difficulté à lever. Pour y parvenir, il faut donc que le profil et le projet correspondent !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here